La formation loi Alur à Clermont-Ferrand

 

La formation des agents immobiliers à Clermont-Ferrand

 

Le nouvel article 3-1 de la loi Hoguet, créé par la loi ALUR, soumet dorénavant l'ensemble des intermédiaires immobiliers à une obligation de formation continue dont le respect dûment justifié conditionnera le renouvellement de la carte professionnelle.

Le décret  du 18 février 2016 détermine la nature et la durée des activités susceptibles d’être validées au titre de l’obligation de formation continue des agents immobiliers à Clermontois, administrateurs de biens ou syndics.

 

Les professionnels de l'immobilier exerçant leur activité à Clermont-Ferrand doivent suivre une formation continue d’une durée minimale de quatorze heures par an (ou quarante-deux heures au cours de trois années consécutives d’exercice) pour obtenir le renouvellement de leur carte professionnelle d’agent immobilier.

 

Les professionnels de l’immobilier clermontois concernés par cette nouvelle obligation de formation continue sont, les titulaires de la carte professionnelle d’agent immobilier (ou s’il s’agit d’une personne morale, son représentant légal), les personnes qui assurent la direction d’un établissement, d’une succursale, d’une agence ou d’un bureau, les salariés et agents commerciaux employés en tant que négociateurs immobiliers, détenteurs d’une attestation d’habilitation fournie par le titulaire de la carte d’agent immobilier.

 

La formation obligatoire des agents immobiliers de Clermont-Ferrand peut prendre différentes la forme. Elle doit permettre la mise à jour et de perfectionnement des connaissances, d’adaptation ou de développement des compétences, de promotion professionnelle, de colloques organisés dans les conditions d’une action de formation, dans la limite de deux heures par an ou encore d’enseignement dans la limite de trois heures par an.

 

La formation continue en lien direct avec l’activité d’agent immobilier à Clermont-Ferrand doit porter sur les questions juridiques, économiques, commerciales, la déontologie, les techniques concernant la construction, l’habitation, l’urbanisme, la transition énergétique.

 

Seuls les organismes de formation enregistrés ou ayant déposé une déclaration d’activité en cours d’enregistrement, ou légalement établis en Union européenne, peuvent organiser la formation continue. Ils délivrent une attestation aux participants à transmettre à la chambre de commerce et de l’industrie (CCI). Dans l’objectif de simplifier la démarche de la délivrance des cartes, d’en améliorer l’efficacité et d’en assurer un suivi plus régulier, la loi ALUR a choisi de confier le pouvoir de délivrance des cartes professionnelles au président de la chambre de commerce et d’industrie territoriale (CCIT) ou de la chambre de commerce et d’industrie départementale d’Île-de-France

 

 

Le marché de l’immobilier à Clermont-Ferrand

 

À part dans certains secteurs où les prix peinent à remonter, le marché de l’immobilier est porteur sur Clermont-Ferrand. Si les taux d’emprunt qui ont atteint des niveaux historiquement bas en 2016 encouragent encore les acheteurs à investir, certains freins subsistent sur un marché qui subit encore les effets de la crise.

 

Le prix au mètre carré moyen à Clermont - Ferrand est un peu plus élevé : 1.818 euros (avec une fourchette de 1.363 à 2.727 euros). Relativement peu onéreux, le marché de l'immobilier ancien est en légère hausse (+ 1 % depuis 2015), tout comme la fiscalité locale. Dans le segment du neuf, le prix de vente au m2, hors parking, d'un logement situé dans la communauté d'agglomération de Clermont-Ferrand s'établit à 3.103 euros. Soit une légère hausse de 0,7 % entre le premier trimestre 2015 et le premier trimestre 2016.

 

Le visage de Clermont-Ferrand est contrasté. Malgré l’absence de ligne TGV,  cette ville plutôt jeune, Clermont-Ferrand gagne des habitants, se distingue par son pôle universitaire (près de 30.000 étudiants), ses écoles d'ingénieurs ou de management, sa vie culturelle et ses équipements et clubs sportifs de haut niveau. A proximité de plusieurs stations de ski du Massif central, la ville jouit aussi d'un emplacement naturel exceptionnel.

 

Dans le quartier Cathédrale, les prix sont les plus élevés de la ville. Ils peuvent culminer à 3.000 euros du mètre carré. Un peu plus à l'Ouest, toujours dans l'hyper centre, le quartier de Jaude est situé entre l'avenue Julien et la rue Blatin. Un appartement de 88 mètres carrés, avec une terrasse de 10 mètres carrés, rue du 11 novembre, dans un immeuble de type XIXème siècle se vend 240.000 euros.

 

Au nord-est du centre-ville, le quartier Delille-Gaillard est aussi très prisé des acquéreurs clermontois. La place Delille et la place Gaillard sont deux centres très côtés. Une jolie maison du XIXe siècle de 183 mètres carrés, avec un petit jardin se vend à 495 000 euros, soit plus de 2 000 euros du mètre carré. Encore plus à l'est, le quartier République est entièrement rénové depuis deux ans. On trouve un appartement pour un prix moyen au mètre carré de 1.809 euros et une maison pour un prix au mètre carré de 1.728 euros. La vue sur le Puy de Dôme y est très appréciée par les Clermontois dans ce secteur.

 

Au sud du centre-ville, le quartier des Salins, situé entre le boulevard Pasteur et le boulevard Jean-Jaurès, est un quartier très couru, il offre à la fois des bureaux et l'accès à des commerces. Le prix au mètre carré moyen y est un des plus chers de la ville : 1.770 euros pour un appartement et une maison pour 1.598 (prix moyen au mètre carré). Par exemple, au Boulevard Charles de Gaulle, un appartement de 218 mètres carrés se vend à un prix de 267.000 euros, avec 180.000 euros de travaux à prévoir.

La formation des agents immobiliers par villes

Paris  -  Marseille  -  Lyon  -  Toulouse  -  Nice  -  Nantes  -  Montpellier  -  Strasbourg  -  Bordeaux  -  Lille

Rennes

- Le Havre - Toulon - Dijon