La formation loi Alur à Perpignan

 

La formation des agents immobiliers à Perpignan

 

Le nouvel article 3-1 de la loi Hoguet, créé par la loi ALUR pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, soumet depuis le début d'année 2017 l'ensemble des agents immobiliers à Perpignan à une obligation de formation continue dont le respect dûment justifié conditionnera le renouvellement de la carte professionnelle à Perpignan.

 

Le décret d'application  du 18 février 2016 qui concerne plus spécifiquement l’obligation de formation détermine l’ensemble des activités susceptibles d’être validées au titre de l’obligation de formation continue des agents immobiliers à Perpignan, administrateurs de biens ou syndics à Perpignan.

 

Les professionnels de l'immobilier à Perpignan doivent nécessairement se soustraire à une obligation formation de quatorze heures par an (ou quarante-deux heures au cours de trois années consécutives d’exercice) pour obtenir le renouvellement de leur carte professionnelle d’agent immobilier à Perpignan.

 

Les professionnels concernés à Perpignan par cette nouvelle obligation de formation continuelle Alur sont, les titulaires de la carte professionnelle d’agent immobilier, les personnes qui assurent la direction d’un établissement immobilier, d’une succursale immobilière, d’une agence immobilière à Perpignan, les salariés négociateurs et agents commerciaux indépendants, détenteurs d’une attestation d’habilitation fournie par le titulaire de la carte d’agent immobilier à Perpignan.

 

La formation obligatoire des professionnels de l’immobilier à Perpignan peut se traduire de différentes formes. Elle doit permettre la mise à jour et le perfectionnement des connaissances, l’adaptation ou encore le développement des compétences, de promotion professionnelle, de colloques organisés dans les conditions d’une action de formation, dans la limite de deux heures par an ou encore d’enseignement dans la limite de trois heures par an.

 

La formation loi Alur doit nécessairement être en lien direct avec l’activité d’agent immobilier à Perpignan et doit porter sur les questions juridiques, commerciales, numériques et techniques concernant la construction, les diagnostiques, l’urbanisme ou encore la transition énergétique.

 

Seuls les organismes de formation dûment enregistrés et titulaires d’un numéro de déclaration d’activité en cours d’enregistrement, ou légalement établis en Union européenne, peuvent dispenser des formations continues loi Alur. Ces organismes délivrent une attestation de fin de formation aux stagiaires agents immobiliers à transmettre à la chambre de commerce et de l’industrie (CCI). Afin de simplifier la démarche de la délivrance des cartes professionnelles, d’en améliorer l’efficacité, la loi ALUR a choisi de confier le pouvoir de délivrance des cartes professionnelles au président de la chambre de commerce et d’industrie territoriale.

 

Le marché de l’immobilier à Perpignan

 

Entre mer et montagne, à moins de deux heures de Barcelone, Perpignan et ses alentours ont le vent en poupe, la rentabilité locative y est record. En effet, avec l’une des meilleur rentabilité de France, la ville de Perpignan constitue une pole d’attractivité pour les investisseurs immobiliers. Sur les petites surfaces, la rentabilité est imbattable : un T2 acheté à partir de 60000 euros se loue entre 400 et 450 euros.

 

Si on considère que la ville possède encore des points faibles, des signaux positifs, synonymes de reprise sont constatés malgré que le prix de l'immobilier dans la cité catalane a baissé de 9% avec un prix moyen du mètre carré à 1491 euros. Quelques entreprises drainent une population d’actifs qui optent pour la maison individuelle type T4, à partir de 150000 euros à rénover, jusqu’à 250000 euros sans travaux. Composée pour la majeure partie de maisons de type catalan aux toits de tuiles rouges et aux murs de couleurs chaudes, Perpignan est un lieu unique où l'architecture française côtoie l'architecture espagnole et catalane.

 

Avec des biens qui ont perdu en moyenne un quart de leur valeur en 5 ans, le centre-ville de Perpignan a baissé en attractivité par rapport à d'autres quartiers. L'offre est inadaptée à la demande des familles et des catégories supérieures à la recherche de standing, un habitat ancien et dégradé, des problèmes de stationnement et une désertification commerciale. On constate une grande distorsion des prix d'une rue à l’autre, par exemple entre la place Gambetta et la place du Puig  ou Saint-Jacques, seul secteur de l'hyper centre où l'on trouve des hôtels particuliers possédant une cour intérieure.

 

Avec les prix les plus bas enregistrés sur Perpignan, les quartiers du nord de la ville restent bon marché d'un point de vue immobilier avec des prix au m² de l'ordre de 1 000 €. Il faut envisager débourser 132 000 € en moyenne pour une maison au Haut-Vernet. Alors que le secteur Sud de Perpignan reste le secteur le plus recherché par les primo-accédants et les investisseurs. L’offre y est fournie pour intéresser toutes les catégories sociales. Les quartiers Lunette, Saint-Gaudérique sont toujours prisées, ainsi que les villages alentour tels que Toulouges, Canohès, Saint-Estève.

 

 

Alliant efficacement modernité et richesses historiques, la ville attire non seulement bon nombre de touristes mais aussi d'étudiants, venus profiter de la culture et du climat agréable de cette commune française.Elle compte une population de 10 000 étudiants et abrite deux grandes écoles supérieures : la haute école d'Art et Polytech'Montpellier, filière énergies renouvelables, délocalisée à Perpignan. La ville possède trois grandes usines de confiserie et de chocolaterie. Le pôle économique Saint Charles, situé au sud-est de la ville est la 1ère plateforme de fruits et légumes d’Europe.

La formation des agents immobiliers par villes

Paris  -  Marseille  -  Lyon  -  Toulouse  -  Nice  -  Nantes  -  Montpellier  -  Strasbourg  -  Bordeaux  -  Lille

Rennes

- Le Havre - Toulon - Dijon