Loi alur et formation

Qui répare ? Qui entretient ?

En signant le bail et l’état des lieux d’entrée, le locataire s’engage à maintenir le logement en bon état d’entretien tout au long de son occupation et de le restituer ainsi à son départ. Il doit donc procéder, à ses frais, et régulièrement, aux petites réparations et à l’entretien des lieux loués. Si le locataire ne se soumet pas à ces règles, il risque des frais, notamment lors de l’état des lieux de sortie

Le propriétaire bailleur est quant à lui obligé d’entretenir le logement qu’il loue en dehors de tout ce qui touche aux réparations locatives (menues réparations et entretien courant à la charge du locataire) qui ne sont pas imputables à une faute du locataire. Sont ainsi à la charge du bailleur, les réparations urgentes (exemple : panne de chauffe-eau en hiver), les travaux d’amélioration des parties communes ou des parties privatives du même immeuble (réfection de la cage d’escalier, ravalement de façade…), les travaux nécessaires au maintien en l’état et à l’entretien normal du logement (volets défectueux, robinetterie vétuste…), les travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement (isolation, chaudière performante…), les travaux qui permettent de remplir les critères d’un logement décent.

Dans le cadre des querelles entre propriétaires et locataires, voici un excellent article contenant un guide pratique et détaillé, pièce par pièce, des travaux qui incombent au propriétaire du logement et ceux étant du ressort du locataire.

http://bfmbusiness.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *